Auteur : Laza Andriantsoa

VW Golf MK2 GTI G60

Janvier 1984 : une nouvelle Golf 2 « GTI Diesel » est disponible. Il s’agit de la Golf GTD : une Turbo-Diesel avec l’esthétique de la GTI (1 600 cm3 développant 70 ch et une vitesse max d’environ 160 km/h).

Mars 1984 : la nouvelle Golf GTI arrive sur le marché français. Elle a été entièrement redessinée, possède une carrosserie plus spacieuse, un empattement différent, des suspensions et une direction modifiées. Le moteur est celui de l’ancienne GTI 1800 (1 800 cm3 développant 112 ch pour une vitesse max de 191 km/h). Au niveau du freinage, elle reçoit des freins à disques à l’arrière.
anvier 1985 : la Golf GTI dispose désormais d’une calandre 4 optiques de série, de baguettes de protection de bas de caisse, de jantes en tôles 14′ et d’une nouvelle sellerie.

Mars 1985 : le cap des 7 000 000 exemplaires est passé (tous modèles confondus).

Février 1990 : commercialisation de la Golf G60 (1 800 cm3 développant 160 Ch pour une vitesse max de 216 km/h) à un prix de 135 750 F.

Elle se distingue par:

un compteur gradué jusqu’à 260 (comme la 16S).
des jantes aluminium 15′ de la version Rallye (ou des BBS) avec de pneus en 185/55 VR15,
la direction assistée,
l’ABS, l’antipatinage EDS (en option, peut être d’origine sur les modèles étranger?),
un sigle G60 rouge sur la calandre et sur la jupe arrière,
des extensions d’ailes plus larges à l’avant et à l’arrière,
des disques de frein avant de 280 mm (identique à la Golf 3 VR6 par la suite),
un disque d’embrayage plus grand,
un pare-brise collé et non fixé.

Read More

VW Golf MK6

Volkswagen lança durant l’année 1976 un concept de petite voiture sportive à hayon et traction avec un moteur à injection1 (contrairement aux moteurs à carburateur de l’époque). Le bloc 1,6 l de 110 ch dans une caisse de 810 kg1, bien suspendue avec une décoration spéciale (en comparaison de ses modèles contemporains) permettait de réaliser des performances de haut niveau pour l’époque. La Golf GTI était née. La Golf I subira un restylage en 1978 en passant des pare-chocs en tôles à d’autres modèles plus gros et en plastique, puis en 1980 avec de nouveaux feux arrière et un nouvel intérieur avant de prendre sa retraite en 1983. La même année, la Golf II, plus bourgeoise (et plus lourde), apparaît. La mécanique de la GTI conserve le 1 781 cm3 de 112 ch boîte 5 vitesses, déjà utilisé sur les dernières versions de Golf série 1. Vendue jusqu’en 1991, la gamme sportive reposera sur ce 1,8, sa déclinaison 16 soupapes de 139 ch lancée en 1986 et l’apparition en 1990 du modèle à compresseur G60, développant 160 ch. En 1989, Volkswagen sort la « Limited » à seulement 70 exemplaires. Elle fut équipé d’un moteur 1,8l 16 soupapes avec un compresseur G60 sortant une puissance de 210 ch et une transmission à 4 roues motrices « Syncro », le tout avec beaucoup d’options. La Golf III apparaît en 1991 suivie de la GTI en 1992 équipé du moteur 2,0 l de 115ch tandis...

Read More

SUBARU IMPREZA WRC 2005

En 2001, l’Impreza « New age » (nouvel âge) fait son apparition. Elle remplace la première Impreza sur tous les marchés. Cette nouvelle génération devait être plus grosse, plus sécuritaire et plus rigide que l’ancienne. La carrosserie entièrement redessinée adopte les fameux phares ronds qui seront diversement appréciés par la clientèle. Techniquement, la deuxième génération se distingue de la première par un châssis inédit beaucoup plus rigide. La version deux-portes de l’Impreza n’est pas reconduite. Sur certains modèles comme la WRX, la voie avant est majorée de 20 mm par rapport à sa précédente version. Finalement, sur la plupart des marchés comme l’Europe et le Japon, seule la version 2 litres du fameux moteur à plat EJ sera conservée. En 2003, Subaru redessine la face de l’Impreza. Les phares ronds sont remplacés par des phares plus conventionnels, plus étirés. La réaction de la presse automobile fut plus favorable ainsi que celle des amateurs d’Impreza. En 2005, le système de calage et levée variables des soupapes AVCS est introduit sur tous les moteurs de l’Impreza. En Amérique du Nord, le 2,5 litres de la 2.5 RS de première génération est au départ généralisé à l’ensemble de la gamme Impreza. Puis en 2002, la WRX est introduite sur le marché avec un 2 litres turbocompressé et équipé d’un échangeur d’air. En 2004, c’est au tour de la WRX STi de faire...

Read More

SUBARU IMPREZA WRC 1995

L’Impreza est un modèle automobile compact du constructeur japonais Subaru, apparu en 1992. Icône de la marque grâce à ses succès en championnat du monde des rallyes (trois titres pilotes et trois titres constructeurs), elle en est à sa quatrième génération depuis 2011. l’Impreza était proposée soit en traction, soit avec une transmission intégrale. La motorisation concernait un même bloc de quatre cylindres à plat (boxer), la série EJ de Subaru, décliné en cylindrées de 1,6, 1,8 et 2 litres. Une version plus sportive armée d’un 2 litresturbocompressé, et d’un échangeur d’air, sera commercialisée au Japon sous la désignation Impreza WRX. Sur le marché européen et ailleurs dans le monde, celle-ci sera nommée...

Read More

Dernières vidéos

Loading...

Publicités